Accueil Opinions Chroniques

Nous, leaders populistes, tel est notre bon plaisir…

De tout temps, les tenants d’un pouvoir fort ont toujours assumé leurs prérogatives selon leur bon vouloir. Comme si un chef, par définition, ne souffrait ni contrainte ni contradiction.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

Ce sont ceux qui ambitionnent le plus ardemment le pouvoir qui devraient en être tenus soigneusement à l’écart », s’était exclamé Arthur Koestler. L’auteur du roman Le Zéro et l’Infini, l’un des grands classiques de la littérature anti-totalitaire, pensait sans doute au Generalísimo et au Führer, au « Maréchal Pantin » et au « Petit père des peuples », que l’histoire avait posés sur sa route tourmentée et qui avaient fait de l’exercice arbitraire du pouvoir l’un des signes des désordres de leur personnalité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Haendel Evelyne, samedi 23 novembre 2019, 19:45

    Que dire .. si ce n'est que cela fait peine à voir, à entendre ce qui advient de la démocratie, de par le fait d'un seul homme maintenu au pouvoir par des sordides influences, de la démocratie d'un pays qui se targait d'en être le parangon éclairé! Ce besoin de l'homme de la figure d'un sauveur qui les subjugue est la faille dans laquelle s'engouffrent toutes les illusions.... et tous les cataclysmes

  • Posté par Brouwers-Otten Anne, vendredi 22 novembre 2019, 11:11

    Comment tous ces dictateurs arrivent-ils au pouvoir et parviennent à y rester aussi longtemps. A cause de la bêtise des gens qui les suivent ? ou une forme de docilité idiote ?

  • Posté par Petitjean Marie-rose, vendredi 22 novembre 2019, 10:10

    Merci pour cette chronique dont on peut espérer qu'elle suscitera la réflexion des "bonnes gens" de chez nous, coiffés d'une "casquette rouge" virtuelle, tous ceux qui voient de la force là où il n'y a que brutalité dissimulant une personnalité faible et désespérée.

  • Posté par Bricourt Noela, jeudi 21 novembre 2019, 17:37

    Magnifique.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs