Accueil Opinions Chroniques Vous avez de ces mots

Sondage: proposez votre nouveau mot de l’année 2019

L’année dernière, « malaisant » s’était imposé haut la main devant « infox » et « remontada ». Quel mot pour lui succéder ?

Temps de lecture: 2 min

Il est temps d’élire le nouveau mot de l’année. Autrement dit, le mot ou la locution qui a connu en 2019 une diffusion significative et qui n’est pas (encore) repris dans les dictionnaires usuels tels que le Petit Robert ou le Larousse. Depuis 2015, Le Soir et le centre de recherche VALIBEL (UCLouvain) mènent l’opération.

Une nouveauté marque cette édition 2019: la rédaction de la RTBF, déjà relais en 2018, est dorénavant participante à toute l’opération depuis l’appel aux publics et la sélection finale de ce mot d’actualité.

Deux phases de sélection

Comment se passe concrètement l’opération? En deux phases, comme les années précédentes! Dans une première, qui se clôture le 29 novembre prochain, les lecteurs du Soir et les auditeurs de la RTBF formulent via les sites des deux médias leurs propositions. Attention: le mot ou la locution qui fait l’objet de la proposition doit être accompagné d’une courte définition.

Début décembre, place à la seconde phase. Les linguistes du centre VALIBEL soumettent à un jury composé de personnalités du monde des lettres la liste des mots proposés qui rencontrent les critères de sélection. Sur la base de leur pertinence et de leur originalité, dix de ces mots sont retenus par le jury. Ceux-ci sont ensuite soumis jusqu’à la fin du mois de décembre aux suffrages des lecteurs du Soir, des publics de la RTBF et des internautes.

Comme les années précédentes, le linguiste et chroniqueur du Soir, Michel Francard pilote l’opération. Une initiative qui, pour lui, présente l’avantage de «s’appuyer sur les propositions du public et de rendre celui-ci conscient de l’évolution du français».

Un public qui, à en juger par les mots retenus les années précédentes, est plutôt bien inspiré quand il s’agit de pointer les néologismes promis à un bel avenir. «Spoiler», «Brexit» et «fake news», vainqueurs respectivement en 2015, 2016 et 2017, se sont désormais imposés dans l’usage.

Que nous proposez-vous pour 2019?

Participez à notre sondage

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Poullet Albert, jeudi 28 novembre 2019, 14:44

    Anthropocène

  • Posté par Nelis Patrick, jeudi 28 novembre 2019, 8:46

    chill

  • Posté par Malghem Jacques, jeudi 28 novembre 2019, 1:51

    "voilà", qui remplace le "heu" ancien quand on coupe une phrase en la remplissant par un vide. C'est ce que l'on entend des dizaines de fois dans n'importe quelle émission de radio actuelle !

  • Posté par Esquenet Alexandre, mercredi 27 novembre 2019, 17:52

    Gillettjaune

  • Posté par Gooris Raymond, mercredi 27 novembre 2019, 16:22

    le mot de l'année ou plutôt l'expression est "du coup" répétée systématiquement ce couple de mots vide de sens semble faite pour combler le vide justement!

Plus de commentaires

Aussi en Vous avez de ces mots...

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs