Accueil Culture

Coldplay, l’histoire d’un groupe consensuel

Coldplay est le groupe le plus populaire du siècle. Quatre gars qui offrent du « soft rock » positif, entraînant, coloré...

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Il y a tout juste un an était diffusé dans certains cinémas le film A Full Head Of Dreams du réalisateur Mat Whitecross qui, en 1996, deux ans avant le premier concert de Coldplay, le 16 janvier 1998 au Dublin Castle de Camden, rencontrait ces quatre étudiants de l’UCL (University College of London). Il s’agissait bien déjà de Chris Martin (chant et guitare), Jonny Buckland (guitare), Will Champion (batterie) et Guy Berryman (basse). Whitecross n’a cessé de les filmer depuis et c’est là tout l’intérêt d’un film qui, derrière la gloire et le succès mondial, cerne bien la personnalité de quatre types normaux, pas vraiment préparés à devenir des rock stars. Mais aussi liés que les quatre Mousquetaires de U2 qui, eux aussi, ne se sont jamais séparés ni ont accepté de changements de personnel.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs