Accueil Économie Entreprises

Mission économique belge: Alibaba en mode séduction pour les entreprises belges

La prochaine arrivée à l’aéroport de Liège du géant de l’e-commerce chinois Alibaba donne des ailes aux décideurs politiques. Et fait briller les yeux des hommes d’affaires belges qui rêvent à ces centaines de millions de consommateurs chinois.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Bienvenue chez Alibaba ! » Ce jeudi matin, dernier jour de la mission du commerce extérieur belge en Chine, le géant chinois du commerce en ligne a reçu la princesse Astrid, les ministres et une délégation d’hommes d’affaires au sommet de la Shanghai Tower, la plus haute tour, élégamment torsadée, de la ville. « J’ai été agréablement surpris par la qualité de l’accueil », raconte Bart Buysse, président de la Fevia, la Fédération de l’industrie alimentaire belge. « Nous n’avons pas eu l’impression d’être les “petits Belges”, mais avons été reçus dans une ambiance très conviviale. Eric Jing Xiandong, le CEO d’Ant Financial, la branche financière d’Alibaba, a montré qu’il connaissait bien nos produits, surtout nos bières. Et quand je lui ai expliqué que les USA sont les premiers clients de nos exportations alimentaires lointaines, il a promis que cette première place reviendrait bientôt à la Chine ! »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Lange Daniel, vendredi 22 novembre 2019, 16:11

    Ce monde est vraiment inoui, en même temps que l'on ne cesse de parler de local, de circuit court et autres termes à la mode médiatique, on nous vend et flatte un géant comme Alibaba qui est l'extrème opposé à l'autre modèle et parfois ce sont les mêmes personnes qui nous parlent de local et qui trinquent avec les dirigeants chinois, de plus question éthique, droits de l'homme etc...Alibaba n'a pas ça en stock et est indisponible pour encore longtemps.

  • Posté par Pablos Gino, vendredi 22 novembre 2019, 13:35

    Ou donc sont passés les quarante voleurs,ne vous tracassez pas ils vont sortir de l'ombre ou y rester mais néanmoins bouffer tout le fromage,comme le font les jolies tites souris ou les vilains gros rats.

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs