Accueil Belgique

«Le temps, c’est la chose la plus précieuse au monde»

Catherine Moureaux est passionnée de cinéma, dévore des livres, aime dessiner, se promener dans la nature…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Amener des objets qui font sens pour elle ? Catherine Moureaux « n’a pas eu beaucoup de temps » pour y réfléchir. Surtout, elle « n’est pas matérialiste » : « Je n’ai pas d’objets qui ne me quittent pas ». Elle arrive quand même avec un sac bien rempli à la Maison des Cultures de Molenbeek. C’est la deuxième étape de la rencontre, « une des choses visionnaires qu’a faites mon père, c’est l’idée très forte qu’il y a des cultures qui sont sur pied d’égalité, qui peuvent se parler, qui peuvent se transcender. Et qu’il faut respecter. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs