Accueil Société

Des neurones humains greffés dans un cerveau de souris par des chercheurs belges

Première mondiale : les neurones implantés restent « humains » et transmettent des infos aux réseaux de la souris. Une étape indispensable pour un jour fabriquer des « neurones de remplacement ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

C’est un rêve qui vaut celui de voler comme un oiseau ou de nager sous l’eau sans bouteille d’oxygène : on pourra sans doute un jour greffer des neurones de remplacement à des cerveaux frappés par un choc violent, un AVC ou les outrages de l’âge. Une équipe de chercheurs belges, dont le professeur Pierre Vanderhaeghen, prix Franqui (la plus haute distinction scientifique belge), démontre aujourd’hui, en greffant des neurones humains dans un cerveau de souris, comment les neurones humains peuvent former des connexions très précises avec les neurones de souris qui les entourent. Publiée dans le journal scientifique Neuron, cette découverte jette une lumière nouvelle sur les caractéristiques uniques du cerveau humain et ouvre de nouvelles perspectives pour le traitement des lésions et l’étude des maladies du cerveau.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs