Accueil Société

Les photos Facebook servent de preuve

Publier ses photos privées sur les réseaux sociaux peut coûter cher. La cour d’appel de Liège vient de le rappeler ce mardi. Au détriment d’une victime qui attend son indemnisation.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les faits évoqués ce mardi à la cour d’appel de Liège se sont déroulés le 27 mai 2009, à l’occasion d’un litige amoureux entre deux jeunes venus étudier en Cité ardente, Thibault (de la région de Charleroi) reprochant à Ludovic, un Namurois, de sortir avec son ex. Le premier, dans sa colère, avait cassé le nez de son rival et l’affaire avait été jugée au pénal en septembre 2011.

Reconnu coupable de coups et blessures avec préméditation, le Carolo avait bénéficié d’une suspension du prononcé et devait verser 2.000 euros provisionnels à sa victime dans l’attente d’une expertise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs