Destitution de Donald Trump: les notes étranges du président

Destitution de Donald Trump: les notes étranges du président

JE NE VEUX RIEN ». Donald Trump a de nouveau fait parlé de lui. Cette fois, à cause des notes qu’il tenait lors de sa déclaration dans les jardins de la Maison Blanche, peu avant de s’envoler vers le Texas. L’occasion de clarifier oralement (et non pas sur Twitter, comme à son habitude) sa position quant aux déclarations du général Sondland.

On peut lire sur ce carnet estampillé « Air Force One »  : « Je ne veux rien. Je ne veux rien. Je ne veux pas de quid pro quo. Dire à Zelenski de faire la chose juste. C’est le mot final du Président des Etats-Unis ».

Le vocabulaire très simple et l’écriture maladroite du président ont été capturés par le photographe Mark Wilon pour Getty Image. L’écriture du président a d’ailleurs été immortalisée par BuzzFeed en 2016, qui a créé une police personnalisée du nom de Tiny Hand (petite main en français).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous