Accueil Monde

Gégé Katana: «Une offensive internationale serait catastrophique pour le Kivu»

Le pouvoir congolais envisage de lancer une offensive militaire conjointe avec les armées des pays voisins. But : déloger les groupes armés qui sévissent au Nord et Sud-Kivu. La militante pour la paix Gégé Katana redoute un nouveau carnage.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Gégé Katana, dite Maman Gégé, secrétaire exécutive de la Sofad (Solidarité femmes activistes pour la défense des droits humains), est une inoxydable militante du Sud-Kivu, active aussi bien en matière de droits des femmes que pour promouvoir une vraie paix régionale. On la sent pourtant un peu lasse. Pour partager avec nous ses inquiétudes et ses espoirs, elle est venue d’Uvira à Bukavu, mais l’insécurité est telle sur les routes de cette partie du Sud-Kivu qu’elle a dû faire un gros détour et passer par le Burundi.

Quelle est votre préoccupation majeure ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs