Accueil Sports Tennis Coupe Davis - Fed Cup

Bernard Giudicelli: «La Coupe Davis, c’est désormais une série de sprints qu’il faut gagner»

Le Français Bernard Giudicelli, un des porteurs de la rénovation de la Coupe Davis, est le seul qui a osé affronter les critiques. Il réclame qu’on lui donne une chance d’exister et d’évoluer.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Vilipendé depuis le remodelage de la Coupe Davis, Bernard Giudicelli, toujours président de la Fédération française (et encore vice-président, en 2018, de la Fédération internationale) est venu à la Caja Magica de Madrid répondre à des journalistes avides de voir comment il allait encore défendre un projet pour le moins discuté.

Monsieur Giudicelli, ça vous a fait quoi de voir la France jouer devant à peine plus de 500 spectateurs avec, sans doute, la Marseillaise la plus triste de toute l’histoire de la Coupe Davis ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Coupe Davis - Fed Cup

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs