D1B: OHL l’emporte à Westerlo en ouverture de la 2e journée de la 2e phase (1-2)

D1B: OHL l’emporte à Westerlo en ouverture de la 2e journée de la 2e phase (1-2)
Belga

Le match d’ouverture de la deuxième journée de la deuxième phase de la Proximus League a permis à OH Louvain d’arracher sa première victoire à Westerlo (1-2). Xavier Mercier (28e, 1-1) et Kenneth Schuermans (42e, 1-2) ont donné les trois points aux vainqueurs de la première tranche alors que Westerlo avait ouvert la marque par Christian Brüls (10e, 1-0).

Malgré la bonne volonté de Westerlo, OH Louvain a mis le pied sur le ballon et a failli ouvrir la marque par Mathieu Maertens dont le tir a frappé la transversale et sur le rebond, Koen Van Langendonck a sorti la reprise de Kamal Sowah (8e). Peu de temps après, les Louvanistes ont connu un second contretemps quand Brüls a dévié un ballon dans le but de Laurent Henkinet (10e, 1-0). Les visiteurs ont repris leur marche en avant mais Yannick Aguemon a choisi le mauvais angle (20e) et Thomas Henry a vu Van Langendonck expulser son tir en coup de coin (21e). Le gardien campinois n’a toutefois rien pu faire sur une reprise de Mercier (28e, 1-1) ni sur un coup de tête de Schuermans (42e, 1-2).

Westerlo a dominé la seconde période et a eu plusieurs occasions d’égaliser. Monté au jeu, Guillaume De Schryver a tiré au-dessus (71e), seul face au gardien adverse, Igor Vetokele s’est planté et Abdul Keita a manqué sa reprise de près (80e).

Samedi, l’Union Saint-Gilloise (3 points) se déplace à Lommel (3 points) à 17 heures et le Beerschot (3) reçoit Lokeren (0 point) à 20h30.

Dimanche 16 heures, Virton et Roulers tenteront de prendre leur premier point.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © Arnaud De Cremer

    Mobilité: rouler en voiture aux heures de pointe à Bruxelles coûtera (encore) plus cher

  2. Image=d-20160526-G7YUED_high

    Coronavirus: les médecins généralistes belges dénoncent un manque d’informations

  3. @AFP

    Ligue des champions: De Bruyne, le héros de Manchester City (vidéos)

La chronique
  • La fable du matoufé et du guacamole

    L’hiver est là et il nous donne une bonne raison de manger des plats que les diététiciens réprouvent. Vous connaissez sans doute le matoufé, cette omelette généreuse enrichie de lardons, de farine et de lait. Une préparation « émouvante par sa simplicité », s’en émerveille la Royale Confrérie du Matoufé de Marche-en-Famenne, où je suis né. Mon père m’en avait légué la recette un jour où il pensait sérieusement à sa postérité.

    Posés sur les tranches du pain croustillant tout juste sorti du four à bois de ma mère, ces œufs brouillés étaient une partie de mon « chez moi ». Avec le sanglier « qui a une longueur d’avance », l’eau ferrugineuse des pouhons célébrés par Guillaume Apollinaire et les anecdotes que mon père puisait dans son livre culte, Dure Ardenne, d’Arsène Soreil.

    J’ai parlé de ce plat, et je l’ai parfois même préparé, au gré de mes voyages. Il avait ce goût simple, rustique, rassurant, qui, dans toutes les cultures, évoque la chaleur du cocon familial, les grandes tablées après la moisson, le foot ou...

    Lire la suite