Les syndicats et Federgon demandent une hausse du prix du titre-service (PRESS)

Les syndicats du secteur manifesteront jeudi pour réclamer une hausse de salaire de 1,1%. Federgon ne voit pas les choses du même œil. "Nous voudrions bien octroyer cela aux travailleurs, mais nous ne pouvons pas. Les marges sont toujours réduites et les sociétés de titres-services peinent à se maintenir à la surface", explique le directeur général de Federgon, Herwig Muyldermans.

Depuis 2014, le prix d'un titre-service pour le citoyen est de 9 euros. Les entreprises reçoivent en outre un subside des autorités devant financer le salaire de l'aide-ménagère et les coûts restants. Comme ces coûts grimpent plus rapidement que le subside et que le prix du titre-service n'évolue pas, de nombreuses sociétés de titres-services sont en difficultés.

Federgon plaide pour lier le prix d'un titre-service à l'index afin de donner un peu d'oxygène aux sociétés. Si les salaires augmentent, le prix d'un chèque devrait augmenter dans la même proportion.

Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous