Salut nazi au fort de Breendonk: le parquet ouvre une information judiciaire

Le fort de Breedonk
Le fort de Breedonk - René Breny

La division de Malines du parquet d’Anvers a ouvert une information judiciaire, samedi, pour probable fait d’incitation à la haine et/ou de négationnisme au fort de Breendonk. Selon la VRT et le quotidien De Morgen, un membre de la section flamande du groupe d’extrême droite Right Wing Resistance s’est fait photographier faisant le salut nazi au cours d’une visite en août dans l’ancien camp de concentration.

Sur la photo, postée en ligne le 26 août, on peut apercevoir un individu effectuant le salut hitlérien dans le ’casino’, une salle du camp qui servait de réfectoire aux nazis.

>> Salut nazi à Breendonk Le Vlaams Belang prend ses distances

Une plainte a été déposée auprès de la zone de police Malines-Willebroek, selon le ministère public. « Le parquet d’Anvers a chargé la zone de police d’effectuer l’enquête », précise-t-il.

Le centre pour l’égalité des chances Unia va également enquêter sur ce geste, d’après De Morgen et la VRT.

Sur le même sujet
Breendonk (c.f. Puurs)
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous