Un père fouettard doré? «Une bonne solution», applaudit Unia

Un père fouettard doré? «Une bonne solution», applaudit Unia
Belga

À l’approche de Saint-Nicolas, la polémique autour de Père Fouettard refait surface. Cette semaine, Kim Kardashian s’en est même mêlée. C’est sur Twitter que la star de téléréalité a fait part de son « inquiétude », en postant un article d’Al Jazeera intitulé « Le père Fouettard, c’est le racisme hollandais dans toute sa splendeur ».

Cette année Unia n’a enregistré qu’un signalement, explique la porte-parole Lode Nolf de Unia aux journaux du groupe Sudpresse. « Pour couper court à la polémique, certains ont décidé de grimer le noiraud des fêtes bruxelloises aux couleurs nationales noir-jaune-rouge et c’est une bonne idée », enchaîne la porte-parole. « Des pères fouettards dorés ont fait leur apparition aux Pays-Bas, mais aussi à Louvain et à Gand. Pour nous, c’est une bonne solution. Nous l’applaudissons et nous l’encourageons. »

La polémique fait surtout rage aux Pays-Bas et dans le nord de notre pays. La représentation du Père Fouettard y est différente aux Pays-Bas. Aux Pays-Bas, il y a plusieurs représentations de Zwarte Piet dont le nom est déjà une référence à sa couleur noire. Le personnage est lié au passé colonial du pays. Les Zwartes Piet étaient les esclaves de Saint-Nicolas.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous