Mamadou Fall doit poursuivre sa progression avec le Sporting de Charleroi: «Je veux offrir de meilleures statistiques»

Mamadou Fall, en phase ascendante.
Mamadou Fall, en phase ascendante. - Photo News

Très bien revenu de son prêt d’un an à Eupen où il a pu « accumuler de la confiance en jouant beaucoup », Mamadou Fall avait rapidement gagné la confiance de Karim Belhocine en ce début de saison. « Je savais que l’arrivée d’un nouveau coach, ça signifiait le début d’une nouvelle dynamique. Je suis revenu pour me montrer et gagner la confiance du coach. Cela m’a permis de recevoir ma chance », pointait le Sénégalais ce vendredi en conférence de presse.

Une chance dont il a su profiter pour devenir titulaire sur le flanc droit de l’attaque des Zèbres et inscrire deux buts et donner une passe décisive. « Ce n’est pas assez à mes yeux. Je veux continuer à progresser pour avoir de meilleures statistiques », concédait celui qui a déjà déclaré plusieurs fois que sa vitesse devait notamment lui permettre de se créer davantage de situations dangereuses. Et qu’il devait ensuite se montrer plus calme et efficace dans le dernier geste.

« On est là pour se battre et tout donner »

Sorti de l’équipe lors du déplacement au Cercle de Bruges sur une petite blessure, son temps de jeu s’est drastiquement réduit depuis lors. Mamadou Fall a notamment subi le retour en grande forme d’Ali Gholizadeh, son concurrent direct, ces dernières semaines. « Je ne m’attendais pas à cette petite blessure, mais c’est le foot et ça arrive », regrettait-il ce vendredi. « On sait qu’on a un groupe avec énormément de joueurs qui peuvent être titulaires. Et c’est logique que le coach ne change pas une équipe qui gagne par la suite. L’entraîneur met son onze en place et nous on est là pour se battre et tout donner pour aider l’équipe quand on a la chance de jouer. »

Sa présence en conférence de presse ce vendredi semble toutefois montrer qu’il devrait réintégrer le onze de Karim Belhocine ce dimanche pour le déplacement toujours difficile au Stayen où Charleroi pourrait déjà abandonner le 3-5-2 qui lui avait permis de s’imposer difficilement face à Eupen il y a deux semaines. « On va tout faire pour prendre les trois points. Il y a un sentiment de revanche dans le groupe suite au revers 0-3 à l’aller et on se devra d’être prêt mentalement et physiquement pour aller chercher quelque chose dans cette rencontre. »

Une victoire dans le Limbourg permettrait à Charleroi de poursuivre sa très bonne série et elle conforterait sa position enviable de membre du Top 6.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • belgaimage-134610663-full

    Par Benjamin Helson

    Charleroi

    Cette fois, Charleroi ne veut plus se louper

  • ©News

    Par Stéphane Vande Velde et Vincent Joséphy

    Anderlecht

    Van Crombrugge - Mignolet, choc à distance dans le Topper

  • ©News

    Par Young Kruyts

    Diables rouges

    Christian Kabasele au «Soir»: «J’ai toujours eu confiance en mes qualités»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGA

    Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

  2. PHOTONEWS_10798099-022

    Le PS bruxellois a osé exclure Emir Kir

  3. Conner Rousseau ne porte pas un pull à capuche uniquement pour une question de confort. Le président du SP.A a lancé sa propre ligne de vêtements au profit des centres de préventions pour le suicide. Ces derniers sont menacés par les mesures d’économies du gouvernement flamand. © Pierre-Yves Thienpont.

    Conner Rousseau (SP.A) au «Soir»: «Des élections? Ce serait la fin de la Belgique!»

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite