Accueil Monde Amériques

Pourquoi les Colombiens manifestent sans relâche contre le gouvernement

Depuis jeudi, la mobilisation est bien plus massive qu’attendue, et les revendications économiques et sociales se sont transformées en un mécontentement généralisé contre les autorités.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis jeudi, le tintamarre des « cacelorazos » (concerts de casserole) ne faiblit pas en Colombie. Réalisés par de petits groupes à un coin de rue ou rassemblant des centaines et des milliers de personnes sur les grandes places de la capitale et de toutes les grandes villes du pays, ils retentissent partout. « Oh ! Nous avons vraiment beaucoup de raisons de nous mobiliser », s’exclament en chœur trois retraitées qui tapent en rythme sur leurs casseroles avec des centaines de personnes dans le Parc national de Bogota. Et d’énumérer : « Les assassinats de dirigeants sociaux, la non-application de l’accord de paix signé avec l’ancienne guérilla des Farc, les réformes économiques du gouvernement… » « La corruption, les exécutions extrajudiciaires… », ajoute Alejandra, 23 ans, étudiante en droit qui danse et tape joyeusement sur sa poêle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs