Accueil Société

Le parquet fédéral belge neutralise l’agence de presse de l’Etat islamique

L’attaque a duré deux jours et a réussi.

Temps de lecture: 2 min

A la fin de la semaine dernière, le ministère public fédéral belge et Europol ont mené une cyberattaque contre les serveurs d’Amaq, l’agence de presse du groupe terroriste EI. L’attaque a duré deux jours et a réussi. « De nombreux comptes ont été désactivés et des sites Web ont été mis hors ligne », a déclaré le procureur fédéral Eric Van Der Sypt.

En 2018, le ministère public fédéral avait déjà mené une cyber-attaque contre Amaq, mais après un laps de temps relativement court, l’agence de presse, les sites et comptes affectés étaient de nouveau opérationnels.

« Nous en avons été quelque peu surpris et c’est la raison pour laquelle nous avons essayé de faire mieux cette fois-ci », déclare le ministère public fédéral. « Il semble que nous y soyons parvenus. Nous avons pu désactiver beaucoup de comptes et prendre une série de sites Web hors ligne. Il ne fait aucun doute qu’ils vont essayer de réapparaître dans les jours à venir, mais cela demandera beaucoup de temps, de ressources et d’argent. »

L’enquête sur les serveurs de l’EI est entre les mains de la police judiciaire fédérale de Flandre-Orientale. Lundi après-midi à 14 heures, le ministère public fédéral et Europol donneront davantage d’informations sur la cyberattaque perpétrée contre le siège d’Europol à La Haye.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Desprez Jean Luc, lundi 25 novembre 2019, 16:28

    Dans quel pays cette organisation est-elle à même d'exercer???

  • Posté par Platteau Olivier, lundi 25 novembre 2019, 15:46

    YESS !!!

  • Posté par Bibliothèque , lundi 25 novembre 2019, 12:51

    Bravo !!!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko