Ligue des champions: Real-PSG de gala, travail à finir pour Manchester City et Tottenham

©Photonews
©Photonews

Manchester City, Tottenham et le Real Madrid visent mardi la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, un objectif plus abordable pour les deux clubs anglais que pour l’équipe espagnole, opposée chez elle au Paris SG (21h00), qui l’avait sonnée à l’aller (3-0).

Sous l’impulsion d’Angel Di Maria et Idrissa Gueye, le PSG avait éteint le Real de Zinédine Zidane, en difficulté dans la compétition européenne cette saison. Depuis, les Parisiens se sont qualifiés sans souci et les Madrilènes ont relevé la tête, mais ceux-ci ont encore un ticket à valider.

Une victoire aux airs de revanche les qualifiera pour le printemps européen. Autrement, il faudra compter sur une bonne performance de Galatasaray contre Bruges (18h55). Une victoire ou un nul des Turcs permettront au Real de voir les huitièmes.

Dernier enjeu de ce match au sommet : la première place du groupe A. Le PSG (12 pts) a une grande longueur d’avance sur le Real (7 pts). Un nul suffira aux Parisiens pour s’assurer la tête de groupe.

La première place, c’est ce que vise aussi le Bayern Munich, en déplacement chez l’Etoile rouge de Belgrade (21h00). Dans ce groupe B, Tottenham et son nouvel entraîneur José Mourinho ont une qualification à obtenir, contre l’Olympiakos. Une victoire la validerait, voire un nul si l’Etoile rouge ne gagne pas contre Munich.

La tâche sera plus aisée encore pour Manchester City, qui n’a besoin que d’un match nul contre le Shakhtar Donetsk pour atteindre son objectif (21h00). Les hommes de Pep Guardiola s’assureraient même la première place du groupe C en cas de victoire.

Enfin, le choc Juventus Turin – Atlético Madrid aura beaucoup plus d’enjeu côté madrilène que côté turinois. Les partenaires de Cristiano Ronaldo sont en effet déjà qualifiés, au contraire des hommes de Diego Simeone, qui le seraient seulement en cas de victoire. Sans quoi tout se jouera lors de l’ultime journée, à Madrid contre le Lokomotiv Moscou.

Les matches de mardi

Groupe A

(18h55) Galatasaray (TUR) – Club Bruges (BEL)

(21h00) Real Madrid (ESP) – Paris SG (FRA)

Groupe B

(21h00) Etoile rouge de Belgrade (SRB) – Bayern Munich (GER)

Tottenham (ENG) – Olympiakos (GRE)

Groupe C

(21h00) Atalanta Bergame (ITA) – Dinamo Zagreb (CRO)

Manchester City (ENG) – Shakhtar Donetsk (UKR)

Groupe D

(18h55) Lokomotiv Moscou (RUS) – Bayer Leverkusen (GER)

(21h00) Juventus Turin (ITA) – Atlético Madrid (ESP)

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. L’ambassadeur de la jouissance se révèle surtout un être dévoré d’angoisses.

    Fellini, un gamin de cent ans

  2. Image=d-20170728-3G1Y2T_high

    Comment bien choisir son assurance hospitalisation

  3. PHOTONEWS_10839017-134

    Open d’Australie: qui sera le Joker de Melbourne?

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite