Disparition inquiétante à Bruxelles: un homme âgé de 68 ans recherché

Disparition inquiétante à Bruxelles: un homme âgé de 68 ans recherché
Belga

À la requête du parquet de Bruxelles, la police fédérale a diffusé lundi un avis de recherche pour Thierry P., un homme âgé de 68 ans, qui a quitté entre minuit et 4h du matin la maison de repos Le Val de Roses située à Forest. Kathleen Calie, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Midi, a précisé en début de soirée qu’il est atteint de la maladie d’Alzheimer, mais qu’il n’aurait pas encore, au stade actuel, développé de symptômes liés à cette maladie neurodégénérative.

L’homme ne s’est pas manifesté depuis sa disparition. « Il est en pleine possession de sa motricité et on ne sait pas pourquoi il est parti », explique Kathleen Calie. « Une disparition d’une personne âgée est toujours inquiétante et considérée comme grave. »

Des rondes sont effectuées la nuit dans la maison de repos et un vigile est présent sur les lieux. Les maisons de repos restent toutefois des lieux ouverts qui disposent de différentes sorties de secours.

Thierry P. mesure 1m65 et est de corpulence mince. Il a le teint clair, les cheveux grisonnants, les yeux foncés et porte des lunettes. Au moment de sa disparition, il portait une veste longue dans les tons de gris foncé, un pantalon noir, un polo jaune et un chapeau vert foncé de type « Stetson ». Sur les photos de son avis de disparition, il est présenté avec une barbe et une moustache.

La police précise qu’il pourrait paraître confus. Les témoignages peuvent être communiqués aux enquêteurs au numéro de téléphone 0800/30300.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGIUM-POLITICS-GOVERNMENT-ROYALS-G59FB9OEQ.1

    Coalition fédérale: PS et N-VA ne se rapprochent pas mais ne se quittent plus

  2. Sophie Dutordoir, CEO de la SNCB, et son homologue autrichien Andreas Mattha ont célébré ce lundi l’arrivée du premier train de nuit reliant Vienne et Bruxelles.

    Retour des trains de nuit en Belgique: une solution du passé pour l’avenir ?

  3. «
Le Mercosur vend l’Amazone
», dénonçaient des opposants à l’accord lors d’une manifestation devant l’ambassade du Brésil en Belgique en août dernier.

    Unanimité wallonne contre le traité Mercosur

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite