Accueil Économie Consommation

Panneaux photovoltaïques: le surcoût pour les propriétaires dès janvier, commune par commune (carte interactive)

Malgré les promesses politiques, la facture des propriétaires wallons de panneaux photovoltaïques va s’alourdir dès janvier 2020. Avec des différences entre les communes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le gouvernement Di Rupo voulait reporter de cinq ans l’augmentation de la facture prévue pour les détenteurs de panneaux solaires. Mais ce report semble désormais impossible : le tarif augmentera bel et bien dès janvier. Au minimum pour quelques mois.

Le mode de facturation de l’électricité est particulier : le consommateur verse chaque mois un acompte, mais on ne régularise sa situation qu’une fois par an, au moment du relevé de compteur. Si vous avez des panneaux, vous verrez donc apparaître sur votre facture annuelle de régularisation l’effet du nouveau tarif prosumer dès 2020. Admettons que cette régularisation arrive chez vous le 31 janvier 2020, vous y payerez déjà un mois de tarif prosumer (calculé au pro rata des forfaits annuels).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

27 Commentaires

  • Posté par louis andre, samedi 14 décembre 2019, 18:53

    Donc je supprime mes panneaux qui ne sont plus rentables vus les taxes ect… A ce moment la commune n'aura pas c'est taxes et donc les non possesseurs de panneaux payeront les mêmes taxes communales donc c'est juste .Ores n'auras pas lui de bénéfice car il ne pourras pas revendre mon energie donne gratuitement et faire payer 2 fois les frais de transport .Pour la production d'énergie et si nous les PETITS nous faisions tous cela combien cela va couter en plus a TOUT le monde Sauf au grossistes qui eut le feront payer a tout les clients et bonjour pour la production d'énergie verte sauf pour les gros producteur qui eu on droit a des primes etc .Et en ce qui concerne les politiques une loi c'est quoi pour eux il joue avec car de toute façon cela ne l'est touches pas

  • Posté par Gathoye Jean-Paul, vendredi 13 décembre 2019, 22:04

    Pour l'eau,nous payons un forfait journalier au distributeur. Pourquoi ce principe n'est pas applicable à l'électricité ? La puissance de mes ondulateurs est supérieure à la puissance max obtenue . Comment calcule t on la puissance de l'installation ?

  • Posté par Pasque Roger, lundi 9 décembre 2019, 14:55

    Les petits fournisseurs d'électricité verte vont payer pour le courant qu'ils injectent dans le réseau. Ce n'est pas le cas des autres producteurs d'électricité comme ceux qui gèrent des centrales nucléaires qui se contentent de capter les bénéfices de leur activité. On objectera que les premiers bénéficient de certificats verts mais ces derniers sont soumis à différents régimes qui sont loin d'être équitables entre ceux qui ont cru à la pérennité des promesses du Ministre Antoine et ceux qui ont été ultérieurement ramenés à la portion congrue bien moins avantageuse. Par charité n'évoquons pas ceux qui ont placé des panneaux solaires après l'expiration du système des certificats verts. La Cwape ne fait aucune distinction entre ces différents détenteurs, ce n'est d'ailleurs pas à elle de veiller à l'égalité entre tous les citoyens mais aux représentants du peuple de se remuer les fesses pour qu'il en soit ainsi. Donc en résumé, il y a des tout petits producteurs dont les surplus de production ne sont pas perdus puisqu'ils sont commercialisés par d'autres sans qu'ils en soient rémunérés de manière équivalente en raison des différents régimes que l'incompétence politique a mis en place. Bah! L'incapacité n'est pas un délit et n'étant pas responsables, nos politiciens peuvent continuer à nous enfumer en pénalisant ceux qui ont cru à leurs promesses.

  • Posté par Nicolas MULLIE, samedi 14 décembre 2019, 14:48

    Tous les petits producteurs ne bénéficient pas de certificats verts. Dans mon cas, j'ai une installation qui est censée couvrir ma consommation, mais une certaine rigueur ainsi que le remplacement des appareils par de nouveaux moins énergivores combinés à un ensoleillement très favorable des 2 dernières années; je suis largement en positif et je rétribue donc cette énergie GRATUITEMENT au fournisseur qui est libre de la revendre comme énergie verte à qui veut. Et en plus, ce même fournisseur voudrait me faire payer l'utilisation du réseau, déjà rentabilisé 6-7 fois ? Hors de question, jamais ! C'est injuste !

  • Posté par Gorré Richard, lundi 9 décembre 2019, 13:13

    Il serait peut être bon de dire quelle économie vont faire ceux qui ne possèdent pas de panneaux?

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs