Accueil Monde Asie-Pacifique

Hong Kong: la Chine doit-elle l’occuper ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En marge du cataclysme électoral de dimanche à Hong Kong, où le camp pro-démocratie a enlevé aux pro-Pékin 17 des 18 des conseils de district qu’ils détenaient intégralement, se pose toujours la vieille question : après six mois de défi des jeunes de la Région administrative spéciale (la « RAS »), contre son ordre autoritaire, la Chine va-t-elle y rétablir l’ordre par la force – y faire rentrer l’Armée populaire de Libération ? Jusqu’à présent, la quasi-totalité des experts internationaux se montrent très fluctuants sur la question.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs