«Marriage story», un film coup de cœur incontournable: nos critiques des sorties cinéma

Marriage story (Noah Baumbach)

L’écriture est subtile, les dialogues justes. Jamais le réalisateur ne tombe dans l’excès ou dans le pathos. On pleure, on rit. C’est beau, vrai, émouvant et même poignant. Un film coup de cœur incontournable.

Sympathie pour le diable (Guillaume de Fontenay)

Rarement fiction n’a rendu compte de la réalité du reporter de guerre de cette façon. C’est radical et humain, cru et pudique. Un cri du cœur qu’il reste vital d’entendre.

A couteaux tirés (Rian Johnson)

Au-delà de l’intrigue, le film est surtout porté par une galerie de personnages excentriques qui se tapent dans les pattes pour le bonheur des spectateurs. Il ne renouvelle certes pas le genre, mais il lui donne un joli coup de fraîcheur.

Proxima (Alice Winocour)

Ce film met du temps à s’imposer, frôlant l’ennui, avant de nous saisir, voire d’émouvoir. Il prend dès lors une portée féministe intéressante.

Cleo (Eva Cools)

En s’appuyant sur l’émotion et sur la tension dramatique de la musique de Rachmaninov, Eva Cools construit un drame qui tient presque du thriller.

Chanson douce (Lucie Borleteau)

Lucie Borteleau transforme un roman puissant au style tranchant en un film au suspense linéaire. Si le spectateur se sent désarmé face au drame qui est en train de se jouer, le film n’a cependant pas l’envergure du roman et doit beaucoup aux deux actrices.

Toute ressemblance… (Michel Denisot)

On reste sur sa faim car le film ébauche les choses à gros traits, manque de subtilité et d’audace. Tant sur le fond que sur la forme.

Zébulon le dragon (Max Lang)

Un sympathique programme conçu pour les tout-petits. C’est varié, inventif, coloré, drôle, joyeux, initiatique et plein de belle humanité.

Last Christmas (Paul Feig)

Toutes les séances sur notre site cinenews

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous