Accueil Léna

La chute de Roger Stone, mentor ès coups tordus de Donald Trump

De flamboyant supporteur de Richard Nixon à conseiller de l’ombre de Donald Trump, ce personnage sulfureux s’est fait une spécialité de ternir la réputation de ses ennemis politiques. Il vient d’être condamné pour entrave à la justice et risque 50 ans de prison.

Avec LéNA, retrouvez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Roger Stone a fini par tomber. Ex-conseiller de campagne de Donald Trump, jugé pour entrave à l’enquête fédérale sur l’ingérence russe dans l’élection de 2016, il a été reconnu coupable par une cour fédérale de tous les chefs d’accusation dont il devait répondre. Parmi ceux-ci : mensonge sous serment, subornation de témoin et entrave à la justice.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Wilquet Gaston, samedi 30 novembre 2019, 13:11

    Le problème est que ces gens-là ne sont pas des dictateurs arrivés au pouvoir après un coup d’état militaire mais bien parce que Donald Trump a été élu président au suffrage universel. Or à peu près la moitié des américains n’ont pas cru devoir se déplacer pour les empêcher d’arriver au pouvoir et à peu près la moitié de ceux qui se sont déplacés ont voté pour Trump. Et donc les trois-quarts des américains sont, sinon satisfaits de cet état de fait, y sont à tout le moins indifférents. Ils auraient pu ne pas porter Hilary Clinton dans leur cœur mais se déplacer et voter pour elle pour contrer Trump, comme les Français l’ont fait massivement lors du duel Chirac – Le Pen. Et la probabilité est grande que Trump soit réélu. Et il s’agit de ce qui est encore la première puissance économique et militaire.

  • Posté par Intjigejlis Gérasimos, samedi 30 novembre 2019, 11:06

    Là est tout le problème. Avant ( à chacun de voir ) Mes enfants, soyez des gens biens.( avec le valeurs morales qui en découlent ) Après Mes enfants, soyez des gens riches, peu importe comment. ( avec les valeurs morales qui en découlent Trump fait ce qu'il a appris à faire, ce n'est pas lui le problème.

  • Posté par Surmont Willy, samedi 30 novembre 2019, 10:31

    La politique spectacle et sans éthique a pris le pas sur le politiquement correct et un respect de l'adversaire, notions totalement inconnues de ces adorateurs du Dieu Dollar et de la plus élémentaire correction!

  • Posté par LAMBERT André, vendredi 29 novembre 2019, 19:41

    Trump, Stone, Bannon, Manafort et les autres sans doute trop nombreux représentent la lie d'une société américaine gangrénée par des mafieux. ENFERMEZ-LES !!!

  • Posté par Verbergt Charles, lundi 2 décembre 2019, 23:46

    Yes ... Mais s'il fallait enfermer " toute la lie gangrenée par les mafieux " parmi ceux et celles qui nous gouvernent, ici et ailleurs, il ne resterait plus grand monde sinon personne dans les starting blocs.

Plus de commentaires

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs