Accueil Société

Des soldats wallons ont participé au massacre de 6.000 femmes juives durant la seconde guerre mondiale

Une enquête de la RTBF met en lumière « Le massacre de Palmnicken », auquel des soldats belges ont pris part.

Temps de lecture: 1 min

A la fin de la deuxième guerre mondiale, en janvier 1945, les Allemands tentent d’effacer les traces de leurs crimes. Ils vident les camps de concentration. En Pologne, le camp de Stuthof enferme 6.000 femmes juives. Ce camp est gardé par des hommes venant de différents pays : la France, la Russie, mais aussi la Belgique.

Les 6.000 femmes sont emmenées dans un convoi à Palmnicken, une ville allemande à l’époque, pour être exécutées. Un grand nombre meurt pendant le trajet. Celles qui restent seront fusillées sur la plage.

Des journalistes de la RTBF se sont rendus sur place, accompagnés d’Antoine, le fils d’un ancien soldat de la légion wallonne. Il a contacté la RTBF suite à l’émission « Papy était-il un nazi ? ».

L’enquête a abouti sur la confirmation que des soldats flamands et wallons ont participé à ce massacre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Maison Des Etudiants , mercredi 27 novembre 2019, 19:32

    Encore des articles breffes... Ce thème mérite un approffondissement plus sérieux !

  • Posté par Clodong André, mardi 26 novembre 2019, 17:30

    Cet article mérite d'être développé pour nous en dire plus.

  • Posté par Guilleaume Robert, mardi 26 novembre 2019, 23:55

    Pour plus d'informations, voyez l'article et le reportage RTBF dont parle ici le Soir. https://www.rtbf.be/info/societe/detail_deuxieme-guerre-mondiale-des-soldats-wallons-ont-participe-au-massacre-de-6000-femmes-juives?id=10374570

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko