Coalition fédérale: le rapport de Paul Magnette dévoile un programme très social

Coalition fédérale: le rapport de Paul Magnette dévoile un programme très social
EPA

Mais quel projet l’informateur royal Paul Magnette veut-il pour la Belgique ? Lors de ses conférences de presse, il est resté discret sur les mesures concrètes qu’il proposait, ou qui faisaient l’objet de « convergences ». Le nuage se dissipe peu à peu. Nous sommes entrés en possession de son rapport au Roi du 18 novembre, ainsi que d’une note de travail (complète) transmise aux négociateurs des dix partis qui prennent part aux discussions, et susceptibles de se hisser dans le futur gouvernement.

Social, climat, migrations, Belgique… Paul Magnette avance un programme progressiste, une base de travail possible pour un arc-en-ciel, beaucoup moins pour une alliance avec la N-VA. Il fourmille de propositions dans les domaines de l’emploi, de la transition écologique, de la cohésion sociale, de la sécurité et de la justice, de la migration et de la modernisation de l’état fédéral (deux chapitres ont été ajoutés depuis : santé et esprit d’entreprise). Nulle part dans les documents, l’informateur n’esquisse les contours de la coalition en question. Aucune formation n’est citée. Mais il n’est pas interdit, en revanche, de conclure que si un parti se retrouve bien peu dans ce catalogue très social d’intentions, c’est bien… la N-VA.

A lire sur le Soir Plus: comment Paul Magnette décoche un programme N-VA incompatible

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous