Accueil Opinions

L’Amérique noire hausse le son

L’affirmation identitaire « black » est la question du moment aux États-Unis, comme en témoigne encore la performance du rappeur Kendrick Lamar aux Grammy Awards.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 4 min

Lundi soir, la prestation de Kendrick Lamar a littéralement enflammé le Staples Center de Los Angeles, où se déroulait la 58e cérémonie des Grammy Awards. Œil au beurre noir et menottes aux poignets, le rappeur afro-américain a entamé son morceau « The Blacker The Berry » dans un décor carcéral, avant de briser ses chaînes et de se lancer, avec ses danseurs, à la lueur d’un gigantesque bûcher, dans une chorégraphie évoquant à la fois les fantômes du Ku Klux Klan et la terre d’Afrique – d’où une dizaine de millions d’esclaves furent arrachés entre 1700 et 1870.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs