Accueil Belgique Politique

Groen veut des explications de Theo Francken après des déclarations controversées

Lors d’une soirée à Beveren, le nationaliste flamand avait affirmé qu’il s’était parfois montré « créatif » afin de renvoyer des criminels illégaux dans leur pays.

Temps de lecture: 3 min

Le parlementaire Wouter De Vriendt (Groen) souhaiterait à nouveau inviter son collègue Theo Francken (N-VA) pour une audition au parlement, à moins que l’ancien secrétaire d’État ne donne des explications quant à des propos controversés qu’il a tenus la semaine dernière.

Lors d’une soirée à Beveren, le nationaliste flamand avait notamment affirmé qu’il s’était parfois montré « créatif » afin de renvoyer des criminels illégaux dans leur pays. « Je ne vais pas vous raconter comment, sans quoi j’aurais des ennuis. Mais un jour j’écrirai un livre sur cela, une fois que les faits seront prescrits », avait ajouté M. Francken, ignorant qu’un journaliste du quotidien De Morgen se trouvait dans l’assemblée.

« Des déclarations à tomber de sa chaise » aux yeux de Wouter De Vriendt, qui a interrogé mercredi en commission de la Chambre l’actuelle ministre en charge de l’Asile et de la Migration, Maggie De Block (Open VLD). D’après l’écologiste flamand, Theo Francken aurait sous-entendu avoir commis des faits répréhensibles, dans la mesure où il a parlé de « prescription ». « Tout démocrate devrait s’alarmer après de telles déclarations », a-t-il insisté.

Vers une audition au parlement ?

Dans sa réponse, Mme De Block a expliqué avoir interrogé le directeur général de l’Office des Étrangers, Freddy Roosemont, à ce sujet. Celui-ci lui a notamment assuré qu’aucun acte illégal n’avait été posé par ses services dans le cadre de l’expulsion de criminels illégaux, a-t-elle souligné.

Cet élément ne suffit toutefois pas à M. De Vriendt qui exige plus de clarté. S’il ne l’obtient pas, il prévient que son groupe est prêt à inviter M. Francken pour une audition au parlement, comme ce fut déjà le cas il y a quelques mois dans le cadre de l’affaire sur un trafic de visas humanitaires.

Lors de son intervention à Beveren, le nationaliste flamand avait aussi déclaré qu’alors que les juges néerlandophones du Conseil du Contentieux des Etrangers (CCE) sont submergés de travail, les francophones ont eux « le temps de jouer au golf ». Des propos qui n’ont vraisemblablement pas plu au CCE qui s’est fendu d’un communiqué pour « rectifier » des informations de l’ancien secrétaire d’Etat.

Suite aux accusations de Theo Francken, les juges réagissent : « on ne joue pas au golf »

« La charge de travail du Conseil du contentieux des étrangers est, de manière générale, très élevée : entre 12.000 et 17.000 recours par an depuis 2015. Elle l’est pour les deux rôles linguistiques, mais contrairement à ce qui a pu être dit, elle est chaque année sensiblement plus élevée du côté francophone (entre 20 % et 30 % de recours supplémentaires). Le nombre d’arrêts prononcés est également très élevé (entre 16.500 et 23.000 arrêts par an) et l’arriéré judiciaire diminue d’année en année. Les juges francophones ou leurs collègues néerlandophones ont donc peu de temps pour jouer au golf… », précise le CCE.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Coets Jean-jacques, mercredi 27 novembre 2019, 21:53

    Ce type est une honte pour la vie politique belge en général et flamande en particulier. A cause de lui, tout le monde identifie l'électeur flamand à un nazi en puissance, à un naïf qui gobe les fake news de ce pitre, à qqn qui ne peut vivre avec autre chose que lui-même. Ce clown fait plus de mal que de bien aux Flamands !

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 27 novembre 2019, 21:53

    Les illégaux sont aussi très créatifs

  • Posté par Coets Jean-jacques, mercredi 27 novembre 2019, 22:00

    Je crois que vous pouvez néanmoins comprendre qu'il y a une marge entre être créatif pour sauver sa vie et être créatif pour rameuter un maximum de jobards pour assurer son job !? Cet espèce de vaurien ment volontairement pour être admirer et encenser et, après coup, ose prétendre que les choses auraient pu être décrites dans d'autres situations de la même manière que la sienne... Je préfère tendre la main au demandeur d'asile plutôt qu'à ce sale type !

  • Posté par Delmée Jean-Louis, mercredi 27 novembre 2019, 18:55

    S'alarmer? Une bonne idée. Quel Homme d'Etat va le faire tout haut? Lequel s'inquiète de la déstabilisation voulue par Trump? Lequel s'inquiète de la dictature d'Erdogan? Meuh non: on vend des armes, nous! Et on propage des mensonges communautaires. quel boulot!

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs