Découvrez votre prochain bien immobilier en vidéo avec «Le Soir»

Découvrez votre prochain bien immobilier en vidéo avec «Le Soir»

De quoi s’agit-il? D’une plateforme d’annonces immobilières où l’internaute pourra trouver une liste de biens uniquement présentés sous forme de capsules vidéos, mais aussi de visites virtuelles. Par ces deux biais, l’internaute se verra pour ainsi dire directement plongé au cœur de l’action, entendez par là du bien qu’il convoite. Découvrez www.lesoirimmovideo.be dès maintenant.

Présenter un bien sous forme de vidéos ou de visites virtuelles n’est évidemment pas nouveau. Les agences les plus à la pointe de la technologie l’utilisent déjà depuis plusieurs années, notamment grâce à l’utilisation du drone, outil devenu un vrai « plus » pour montrer depuis le ciel une maison, un appartement, voire simplement un terrain. « Notre but avec notre site vidéo n’est pas de faire du volume mais bien de proposer des annonces privilégiées par les agents et les promoteurs », insiste à ce sujet Thierry Hugot , le directeur commercial et marketing du groupe Rossel.

Des vidéos, mais pas que..

Avec www.lesoirimmovideo.be, les agences ont désormais à disposition un support grâce auquel ils toucheront près de 420.000 internautes qui consultent chaque jour la « marque Soir ». Outre la vidéo, le visiteur trouvera également des photos, un descriptif du bien, son emplacement ainsi que les services qui y sont éventuellement liés. Cette petite révolution vient compléter la version papier du supplément Immo du Soir, le jeudi, ainsi que le site immobilier du Soir disponible gratuitement sur lesoirimmo.be ou sur Le Soir+, la version réservée aux abonnés.

Accédez au nouveau site ICI

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le Celeval réajuste deux fois par semaine les codes couleurs attribués aux zones et pays européens. Et tant pis pour les timings malheureux, quitte à faire basculer des destinations populaires dans le rouge la veille au soir des grands départs de l’été.

    Coronavirus: comment les experts déterminent le degré de risque d’une destination

  2. Le président du PS a fait part d’une note de travail de 10 à 12 pages découpée en six chapitres.

    Négociations fédérales: six chapitres, douze pages, la note Magnette-De Wever est avancée

  3. Le MR et son président Bouchez sont ciblés, mais personne ne nous parle d’exclusive à leur égard à ce stade. © Pierre-Yves Thienpont

    Négociations fédérales: le MR pointé du doigt, Ecolo invité à la table

La chronique
  • Lettre d’Europe: pour le climat, un objectif de papier mais des mesures insuffisantes en Belgique

    Comme la plupart des pays d’Europe, la Belgique connaîtra une forte baisse de ses émissions de gaz à effet de serre suite au ralentissement économique causé par la crise du Covid-19. Selon le Bureau du Plan, organisme indépendant d’intérêt public qui réalise des études et de la prospective, elles devraient plonger de 13 % entre 2019 et 2020. Mais le répit sera de courte durée : elles devraient ensuite se redresser. A tel point que, selon les experts du Plan, la baisse enregistrée entre 2019 et 2025 ne devrait être finalement que de 5 %.

    Si elle se vérifie, cette trajectoire ne permettra pas à la Belgique d’atteindre son objectif de réduction : -35 % par rapport à 2005 dans le secteur non-industriel (non-ETS, en jargon). Mais les prévisions du Plan ont ceci de particulier qu’elles sont réalisées « à politiques inchangées ». Les experts n’intègrent dans leurs calculs que les décisions prises et en...

    Lire la suite

  • Jusqu’où ira Donald Trump pour rester au pouvoir?

    Le « phénomène Trump » restera à coup sûr dans les annales des États-Unis d’Amérique et même de notre planète Terre. Voilà donc le pays le plus puissant du monde dirigé par un homme à qui peut être accolée une série d’adjectifs déshonorants – comme incompétent et ignorant, incohérent et impulsif, arrogant et vaniteux, irréfléchi et impatient, capricieux et irritable. On est d’ailleurs pris de vertige en observant que nulle exagération ou malveillance n’inspire ce constat que la plupart des politologues valideraient....

    Lire la suite