Ambiance tendue à Saint-Etienne: un bus de supporters gantois a été attaqué par des fans français (vidéo)

Twitter Kenny Sergeant
Twitter Kenny Sergeant

Un bus de supporters de La Gantoise a été la cible des supporters de Saint-Etienne alors qu’il se rendait au stade Geoffroy-Guichard pour assister à la rencontre entre les deux équipes jeudi dans le cadre de la cinquième journée de l’Europa League. Des images, relayées par Het Laatste Nieuws, montrent une vitre cassée.

La Gantoise avait déjà invité à la prudence ses supporters présents à Saint-Etienne, notamment quant au port des couleurs du club dans le centre de la ville. A noter que les fans des Buffalos devront attendre 45 minutes dans l’enceinte du stade à l’issue de la rencontre.

Côté sportif, La Gantoise peut se qualifier en cas de partage et même s’assurer de la première place du groupe I en cas de victoire chez les Verts. Pour y parvenir, Jess Thorup a opté pour une composition sans surprise. Jonathan David, Laurent Depoitre et Roman Yaremchuk seront les trois principaux atouts offensifs.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @Belga

    Par Stéphane Dupuis

    Division 1A

    Mouscron: l’Excel sombre dans l’anonymat

  • Rensenbrink, sourire timide et Soulier d’or 1976. @Photo News

    Par Philippe Gerday

    Anderlecht

    Avec Robbie Rensenbrink, Anderlecht dit adieu à son icône des seventies

  • 10852206-077-GUQFCLCKP.1

    Par Benjamin Helson

    Charleroi

    SC Charleroi – KV Malines: le brouillard a eu raison des Zèbres

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Rensenbrink, sourire timide et Soulier d’or 1976. @Photo News

    Avec Robbie Rensenbrink, Anderlecht dit adieu à son icône des seventies

  2. TOPSHOT-CHINA-HEALTH-VIRUS

    Coronavirus en Belgique: «Il ne faut pas céder à la panique, on est prêts»

  3. «
Je suis faite de cette féminité exubérante et révolutionnaire et de quelque chose de méditerranéen qui est plus terrien et ancestral.
»

    Monica Bellucci au «Soir»: «J’ai mis ma beauté au service du cinéma»

La chronique
  • Exclusion vs Réconciliation

    Le lieu n’est pas ici de commenter la décision de la commission de vigilance du Parti socialiste d’exclure Emir Kir. Tout au plus faut-il noter que le bourgmestre de Saint-Josse paie au prix fort le lien qu’il a conservé avec sa communauté d’origine alors que nul ne pourra contester qu’il est un député de qualité et un bourgmestre compétent, très apprécié par ses administrés, bien au-delà de sa communauté d’origine.

    Il apparaît aujourd’hui comme la victime collatérale et symbolique d’une problématique beaucoup plus large qui touche tous les partis. La tentation du double discours est récurrente. Côté cour, il y a le programme politique du parti. Côté jardin, il y a des murmures dissonants qui visent à capter un électorat en le brossant dans le sens du poil, quitte à contredire des...

    Lire la suite