Accueil Monde Europe

Grand format – Contre les populistes, les sardines se jettent à l’eau

Le mouvement des sardines est né en Italie, à Bologne, il y a quelques semaines. Un bol d’air inespéré contre la Ligue de Salvini, le racisme et le néo-fascisme montants. Principe : remplir les places en rangs serrés, pacifiquement, revendiquer les valeurs démocratiques. Les sardines débarquent en Belgique lundi prochain.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Ce n’est pas un courant d’opinion, pas un courant politique, a fortiori pas un parti. Le sardinisme – s’il existait – est un humanisme. En attendant, c’est une brèche dans la chape. Une lueur venue d’ailleurs. Rapport à la mobilisation soudaine de dizaine de milliers de « jeunes adultes », comme Ilvo Diamanti, politologue-chroniqueur dans le quotidien Repubblica, qualifie les protagonistes de ces rassemblements un peu partout sur les places d’Italie, en rangs serrés, façon bancs de sardine ou modèles en boîte si l’on préfère, sauf que celles-ci sont éminemment libres.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par GILBERT francis, dimanche 2 février 2020, 12:01

    Merci aux sardines italiennes pour leur exemple et leurs sentiments exprimés (tolérance - diversité - apolitisme - progressisme sociale et barrage aux politiciens populistes sectaires -) Tout y est bravo!

  • Posté par Gerard Karlshausen, dimanche 1 décembre 2019, 0:13

    Formidable, plein d'espoir... A quand des maatjes en Flandre ?

Aussi en Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs