WRC: le Chili renonce à accueillir en avril la quatrième manche du Mondial en raison de la crise

photo news
photo news

«  C’est avec une grande tristesse que nous avons annulé, l’organisation a été prévenue, c’est officiel », a déclaré Mauricio Melo, regrettant le manque de garanties concernant les conditions de « sécurité » nécessaires pour disputer la course dans le sud du pays.

Cette étape, prévue dans la région de BioBio (sud), aurait dû intervenir le même mois que le référendum sur une nouvelle Constitution.

Le Chili connaît actuellement sa pire crise sociale en trois décennies, portée par des revendications sociales comme la hausse du salaire minimum et marquée par de violents affrontements. La crise a fait 23 morts, dont cinq après l’intervention des forces de sécurité, et plus de 2.000 blessés.

Côté sportif, outre la suspension du championnat de football, les joueurs de la sélection nationale, parmi lesquels Arturo Vidal (FC Barcelone) ou Alexis Sanchez (Inter Milan), ont décidé de soutenir le mouvement social en refusant de disputer un match amical prévu à Lima contre le Pérou le 19 novembre.

La finale de la Copa Libertadores, l’équivalent sud-américain de la Ligue des champions de l’UEFA, a également dû être délocalisée de Santiago à Lima en raison de la crise.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Hamilton, Leclerc et Verstappen sont impatient d’en découdre.

    Par Dominique Dricot

    Moteurs

    Sports moteurs: à la reprise, les pilotes seront-ils plus lents?

  • Esteban Ocon et Daniel Ricciardo évolueront dans un contexte particulièrement difficile à partir de cet été.

    Par Dominique Dricot

    Formule 1

    Et si Renault quittait la Formule 1?

  • Christian Abt avait gagné «
en vrai
» à Berlin. C’était en 2018. @Reuters

    Par Thierry Wilmotte

    Moteurs

    Course virtuelle, tricherie bien réelle

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous