Accueil Monde États-Unis

Destitution: l’ambassadeur Sondland accusé de harcèlement sexuel

Tandis que Gordon Sondland est retourné à son poste à Bruxelles, des accusations ont paru contre lui le 27 novembre, dans le journal Portland Monthly et sur le site ProPublica : trois femmes l’accusent de harcèlement sexuel, pour des faits antérieurs à sa nomination au poste d’ambassadeur auprès de l’UE.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 3 min

Quelques heures après le témoignage de Gordon Sondland, ambassadeur américain auprès de l’Union européenne, le 20 novembre à Washington dans l’enquête sur le scandale de corruption impliquant Donald Trump et l’Ukraine, l’hebdomadaire New Yorker publiait un article au titre évocateur : Que vont faire les Républicains, à présent ? Pour le camp conservateur, il était question, avant tout, de deviser prestement une riposte à des faits accablants, corroborés par trois, voire quatre témoins. Oui, il existait bien un marchandage explicite entre l’administration Trump et le régime ukrainien de Volodymyr Zelensky. Oui, ce dernier devait annoncer publiquement l’ouverture d’une enquête sur le candidat démocrate et ancien vice-président Joe Biden, ainsi que son fils Hunter, grassement rémunéré par une firme gazière ukrainienne, Burisma.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Petitjean Marie-rose, samedi 30 novembre 2019, 13:25

    En quoi les accusations portées contre M. Sonland modifieraient-elles le contenu de son témoignage ?

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs