Orchestra-Prémaman voit ses pertes s'aggraver au premier semestre 2019-20

Au 31 août, le groupe a enregistré une perte nette de 95,7 millions d'euros au premier semestre 2019-2020, contre une perte de 19,4 millions d'euros au premier semestre de l'exercice précédent, précise-t-il dans un communiqué.

Cette aggravation s'explique notamment, selon l'entreprise, par la prise en compte de la nouvelle norme comptable IFRS16 ainsi que par la dépréciation de ses actifs.

Selon le communiqué, le groupe a choisi d'opter en priorité pendant cette période sur "la génération de trésorerie au détriment de la rentabilité opérationnelle".

Au cours de la même période, la société a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 280,9 millions d'euros, en augmentation de 0,9% par rapport à la même période de l'exercice précédent.

L'activité en ligne continue son expansion (+30,3%), soutenue notamment par la puériculture (+38,3%).

Concernant la procédure judiciaire en cours, ouverte par le tribunal de commerce de Montpellier le 24 septembre dernier, le groupe explique travailler "sur la préparation d'un plan de sauvegarde en France et une procédure de réorganisation judiciaire par accord collectif en Belgique".

Douze magasins Orchestra Prémaman sur les 45 existant en Belgique vont fermer leurs portes dans les semaines à venir, avait annoncé en début de semaine le syndicat chrétien CNE. Une cinquantaine d'emplois sont menacés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous