Divock Origi et Vincent Kompany nommés pour le «moment sportif de l’année» décerné par la BBC (vidéos)

©Photonews
©Photonews

La fin d’année approchant, l’heure est au bilan, mais aussi aux récompenses. C’est par exemple le cas au Royaume-Uni lors de la cérémonie des SPOTY organisée par la BBC. Au cours de ce gala d’exception, la chaîne publique britannique met à l’honneur les personnalités sportives de l’année écoulée. Parmi les catégories, l’une met à l’honneur le plus grand moment sportif. Bien que cela concerne en priorité le Royaume-Uni, deux Belges figurent tout de même dans les nommés.

Vincent Kompany et Divock Origi font en effet partis des six prétendants à cette récompense. L’ancien défenseur de Manchester City a gagné sa place dans cette liste pour son but exceptionnel inscrit le 6 mai face à Leicester, de quoi placer les Citizens au sommet de la Premier League à une journée de la fin et les mener vers le titre national.

L’attaquant de Liverpool est quant à lui épinglé pour un goal réalisé le lendemain, le 7 mai, en demi-finale retour de Ligue des champions contre Barcelone. Origi avait alors fait trembler les filets à la 79e minute, son 2e but de la soirée, pour offrir la victoire 4-0 aux Reds et sceller un incroyable come-back permettant à son équipe d’atteindre la finale du tournoi européen. Liverpool a par après remporté le trophée pour la 6e fois de son histoire.

Nos Diables rouges sont nommés aux côtés de la footballeuse anglaise Lucy Bronze, des joueurs de cricket anglais Jos Buttler et Ben Stokes et de la golfeuse norvégienne Suzann Pettersen

Le vainqueur de ce trophée est choisi par le public, qui a une semaine pour voter, et sera connu le 15 décembre prochain.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. RTS325FA

    Le coronavirus en 15 questions

  2. Ce lundi, le Roi a reçu Maxime Prévot (CDH), Meyrem Almaci (Groen) puis Bart De Wever (N-VA). © Belga.

    Négociations fédérales: l’option des gouvernements «Canada dry»

  3. Ne pas consulter le médecin ou le dentiste peut conduire à un surcoût, pour le patient comme pour le système de soins de santé.

    Un Belge sur 20 ne va pas chez le médecin et se met en danger

La chronique
  • Du triomphe des Verts à l’écologie comme religion

    Top là !… Les écologistes autrichiens n’ont pas longtemps hésité avant de signer un accord de gouvernement avec la droite très conservatrice autrichienne.

    Les « Grünen » allemands s’apprêtent à les imiter.

    Trois semaines plus tard, à Paris, l’extrême gauche écolo-anarchisante d’« Extinction-Rebellion » s’attaquait à des succursales bancaires et dégradait, après les avoir envahis, les locaux de la société financière BlackRock.

    Entre les deux événements, c’est le centrisme macronien qui décidait de se repeindre en vert. En vert cru.

    Il existe également un écologisme d’extrême droite, rappelait opportunément Le Figaro  : l’immigration désignée comme une pollution. La ruralité opposée à la ville corruptrice, retour à la terre. Le refus de la PMA ou de la GPA assimilé à un refus des OGM. Contre l’atteinte à l’intégrité de la nature, contre...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: des acteurs qui tournent en rond dans une pièce sans portes ni fenêtres

    Le catch 22 est une situation paradoxale à laquelle un individu ne peut échapper en raison de règles ou de limitations contradictoires. Le terme a été inventé par Joseph Heller qui l’a utilisé dans son roman « 1961 Catch 22 », se référant à une règle de l’Air Force selon laquelle un pilote qui continue à mener des combats aériens sans demander d’être relevé est considéré comme fou, mais est jugé assez sain d’esprit pour continuer à voler dès lors qu’il fait cette requête. On pourrait aussi parler de solution kafkaïenne où...

    Lire la suite