Bouchez sur la présidence du MR: «Ce qui me touche, c’est l’enthousiasme ressenti autour de ma candidature»

Bouchez sur la présidence du MR: «Ce qui me touche, c’est l’enthousiasme ressenti autour de ma candidature»
Pierre-Yves Thienpont

Georges-Louis Bouchez préfère ne pas chiffrer ses chances de l’emporter, tout en « regardant le score du premier tour, où j’ai fait quasi un électeur sur deux ». Alors, il conclut cette campagne comme ceci : « Ce dont je suis certain et qui me touche particulièrement, c’est l’enthousiasme ressenti autour de ma candidature, pour une raison simple : j’ai voulu en revenir aux bases philosophiques du libéralisme, mettre le mot “libéral” au cœur de nos échanges. Et j’ai eu beaucoup de retours par rapport à cela car, après plusieurs années de gestion gouvernementale, il y avait un besoin de réenchanter notre mouvement. Si cette ferveur militante se traduit dans les urnes, alors je pense que ça pourrait être positif. Mais quoi qu’il arrive, j’ai vu, des jeunes aux plus âgés, une envie de revenir aux valeurs de nos projets de société, au libéralisme, et l’objectif de 30 % que j’ai fixé pour le MR a aussi été mobilisateur. »

► Denis Ducarme sur la présidence du MR: «J’ai une chance sur trois de l’emporter»

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous