Bruxelles: une vingtaine d’activistes d’Extinction Rebellion interpellés jeudi soir

Bruxelles: une vingtaine d’activistes d’Extinction Rebellion interpellés jeudi soir
Isopix

La police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles a procédé à l’interpellation de 22 activistes d’Extinction Rebellion, jeudi soir, alors qu’ils s’apprêtaient à débuter une campagne d’affichage contre le Black Friday, selon une information de Bruzz confirmée par la zone à l’agence Belga.

Les membres du groupe d’action écologique Extinction Rebellion ont été interpellés jeudi vers 23h dans le centre de Bruxelles, à la suite d’un contrôle.

« Ils étaient en possession de matériel qui laissait penser qu’ils planifiaient quelque chose : des pinceaux, de la peinture en aérosol, de la colle, des affiches et des banderoles dirigées contre Black Friday. Les banderoles et les affiches avaient le logo d’Extinction Rebellion », a déclaré Ilse Van de keere, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles. La police a arrêté les activistes, qui ont passé la nuit de jeudi à vendredi derrière les barreaux.

Du côté des activistes, on conteste la version policière. On parle de 21 personnes arrêtées qui n’avaient, dit-on « aucun matériel en leur possession ». La police, « fait de l’intox » selon un porte-parole de XR. Et de se référer à des arrestations « préventives et abusives » opérées en octobre dernier par la police londonienne et pour lesquelles celle-ci avait été critiquée. A l’époque, un réseau de surveillance des activités de la police avait accusé celle-ci de discrimination systématique, d’usage routinier de la force, d’intimidation et de violence physique à l’égard des manifestants. Début novembre, la cour suprême avait estimé que la police avait illégalement excédé ses pouvoirs en décrétant une interdiction totale de manifester à l’encontre d’Extinction Rebellion.

En Belgique, les relais juridiques d’Extinction Rebellion étudiaient l’éventualité d’une plainte contre la policie de Bruxelles.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous