Du changement pour le contrôle technique en Flandre

Du changement pour le contrôle technique en Flandre
PhotoNews

L’évaluation des phares sera plus stricte dans les centres flamands. Un véhicule pourra être recalé si le fonctionnement, l’état ou la fixation des feux de position, les feux de circulation diurne, les feux arrière, les feux de stop, les feux de brouillard, les clignotants ou les feux de marche arrière ne sont pas optimales. Ils recevront un certificat rouge, valable pendant 15 jours. D’autres défauts entraîneront un rejet : si le témoin des feux de route sur le tableau de bord ne s’allume pas, si le circuit des feux de brouillard est défaillant, si le feu éclaireur d’immatriculation n’est pas correctement installé ou encore si les feux de détresse ne fonctionnent pas correctement.

Et ça ne s’arrête pas là : les témoins des clignotants, les témoins des feux de détresse sur le tableau de bord ainsi que la fréquence des clignotants feront l’objet d’une surveillance plus stricte. Dans ce cas, un certificat vert assorti d’un commentaire sera remis. Les défauts devront alors être réparés le plus rapidement possible, sans qu’il ne soit nécessaire de procéder à une nouvelle inspection. Seuls restent inchangés les inspections des feux de route et des feux de croisement ainsi que le contrôle du réglage des feux.

Mais pas de panique : une période de transition d’une durée d’un an est prévue, de sorte que tout défaut détecté ne donnera pas immédiatement lieu à certificat rouge.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous