Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: perte de repère ou discrimination, chronique d’un désaveu

Le Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique dénonce l’annulation de la mission économique en Israël qui était prévue en décembre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Comment s’assurer que les citoyens et les entreprises perdent foi en la politique ?

En adoptant des postures imprévisibles, incohérentes et inefficaces. Comme avec la mission économique en Israël et dans les territoires palestiniens qui a été, au dernier moment, désavouée.

L’imprévisibilité d’abord.

Une mission économique était prévue en Israël et dans les territoires palestiniens en décembre. À quelques jours du voyage de prospection d’entreprises belges, la presse se fait l’écho de certaines réserves émises par des élus, essentiellement de gauche et d’extrême gauche. En quelques jours, on assiste à un véritable volte-face gouvernemental : la mission économique est tout simplement annulée.

Les gouvernements wallons et bruxellois sont donc imprévisibles. Sont-ils au moins cohérents ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Monsieur Alain, lundi 2 décembre 2019, 8:12

    Oyez - oyez, chers commentateurs, n'oubliez pas que tout débat, tout article sur le net ou ailleurs et qui concerne les intérêts d'Israël est enregistré. Cette pratique leur permet d'identifier, à la plus longue distance possible, les menaces qui pèsent sur leur survie. On peut les comprendre.

  • Posté par De Lathouwer Roger, dimanche 1 décembre 2019, 23:09

    Les missions commerciales wallonnes et bruxelloises qui n'iront pas en Israël, reviennent de Turquie et de Chine sans état d'âme. il ne faut pas désespérer les électeurs de Saint-Josse-Ten-Noode qui votent massivement à la fois aux élections turques pour l'AKP de Erdogan et belges pour le PS de Emir Kir. Surtout rappeler aux électeurs des quartiers populaires qui font d’Israël le mal absolu et où l'antisémitisme bat des records nationaux, que leurs votes sont attendus pour les prochaines élections.

  • Posté par LIENARD NORBERT, dimanche 1 décembre 2019, 23:40

    Beh oui faut soigner ses clients ,pardon ses électeurs qui bouffent à tous les ateliers à gauche ici ,à l extrême droite "Chez eux"

  • Posté par LIENARD NORBERT, dimanche 1 décembre 2019, 18:30

    La Chine oui ,la Turquie oui,Israël non ,mais quand on voit les idées de ceux qui nous "gouvernent" on n est pas étonnés

  • Posté par Dechamps Pascal , dimanche 1 décembre 2019, 17:36

    Ce n'est pas de l'antisémitisme que de rappeler qu'un pays démocratique a des devoirs avant qu'avoir des droits. Notamment ne pas voler les terres et ne pas tenter de créer un régime d'apartheid entre ses propres nationaux.

Plus de commentaires

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs