Accueil Sports Football Football belge Standard

À bout de souffle, le Standard émerge encore sur le fil

Comme à Eupen, lors de son dernier déplacement, le Standard s’est imposé dans les derniers instants, face au Cercle, lanterne rouge de la Division 1A. Cette fois, c’est Felipe Avenatti, conspué par le public dès sa montée au jeu, qui a endossé le costume du sauveur.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le message était fort. Dimanche soir, après s’être réunis sur la pelouse, les Standardmen n’ont pas été salués leur public. Un public qui, pour une fois, a brisé la communion existant habituellement avec son équipe en étant sans pitié pour elle en la sifflant dès l’égalisation du Cercle, à un quart d’heure de la fin. Avec un traitement de « faveur » pour Avenatti et Cop conspués quasiment à chaque touche de balle. Et le premier nommé leur a répondu de la plus belle des manières en inscrivant le but de la victoire. « Il a beaucoup travaillé pour revenir, se félicitait son coach. Et si personne ne croit en lui, le staff croit en lui. Et il le sait. Et finalement, le public va l’adorer. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs