François de Smet (Défi): «Pour la N-VA, chaque jour de crise est une victoire»

François De Smet
François De Smet - Photo News

Après 25 ans de présidence d’Olivier Maingain, François de Smet est élu à la tête de Défi. Il était l’invité de Matin Première.

« La victoire de Georges-Louis Bouchez, c’est la victoire d’un MR un peu plus à droite, plus libérale, et donc plus compatible avec la N-VA. » a d’abord commenté François de Smet.

Sur la note de Paul Magnette, il confirme que son parti est satisfait, même s’il reste des choses à améliorer : « Nous nous retrouvons dans la note de Paul Magnette, c’est une bonne base. On a envie qu’il réussisse. »

Enfin, sur les négociations en cours et le climat tendu entre partis, François de Smet déplore l’attitude de la N-VA :

« Pour moi, la N-VA n’a pas envie de faire partie du fédéral, mais ils veulent montrer que le pays ne fonctionne pas, donc chaque jour de crise est une victoire ».

Sur le même sujet
PolitiquePaul Magnette
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous