Donald Trump, menacé de destitution, s’en prend aux Démocrates: «Une véritable honte»

Donald Trump, menacé de destitution, s’en prend aux Démocrates: «Une véritable honte»
AFP

Donald Trump défie les démocrates en refusant de participer cette semaine à la procédure de destitution lancée contre lui et affirme «se battre» pour l’Amérique alors qu’il se rend lundi à un sommet de l’Otan à Londres.

«C’est une mascarade, une véritable honte ce qu’ils font à notre pays», a tonné le président républicain en visant ses opposants démocrates qui mènent l’enquête contre lui au Congrès américain.

«Nous nous battons pour les Américains», a ajouté le milliardaire en quittant la Maison Blanche pour se rendre au sommet marquant le 70e anniversaire de l’Otan à Londres.

Après deux mois d’enquête, la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, entame mercredi le débat juridique pour savoir si les faits reprochés au président sont suffisamment graves pour justifier sa mise en accusation («impeachment»).

« Une chasse aux sorcières »

S’il critique depuis des semaines une «chasse aux sorcières», voire même une tentative de coup d’Etat, Donald Trump était particulièrement courroucé lundi que les «démocrates de la gauche radicale» organisent une audition publique mercredi, alors même qu’il sera au sommet de l’Alliance, un rendez-vous «fixé il y a un an».

«C’est l’un des voyages les plus importants que les présidents fassent», a déploré M. Trump. Donald Trump est dans la tourmente parce qu’il a demandé à l’Ukraine d’enquêter sur Joe Biden, un de ses adversaires potentiels à la présidentielle de 2020.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous