Accueil Belgique Politique

«Il Belgio non si Lega»: les Italiens de Belgique vent debout contre Salvini à Anvers

Un peu moins de 400 manifestants se sont réunis pour s’opposer à la venue de Matteo Salvini à Anvers.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La Belgique est vraiment la patrie du surréalisme », plaisantait une manifestante sur le groupe Facebook « 6.000 sardines en Belgique ». A 11h42 ce lundi, les Sardines belges ont reçu le précieux sésame pour manifester contre la venue de Matteo Salvini à Anvers.

En début de soirée, alors que le trublion de la politique italienne est dans un avion affrété spécialement pour l’occasion, des militants antifascistes se réchauffent à coup de slogans. L’extrême gauche est bien représentée. « Pas de fasciste dans nos quartiers », entend-on dans le mégaphone.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Leotard Marc, mardi 3 décembre 2019, 13:36

    300 manifestants. Le Soir titre « moins de 400 ». Ouais - Pourquoi pas « moins de mille »? C’est techniquement correct, mais médiatiquement trompeur. Surtout quand en face ils sont 1400 participants. Le Soir aime bien reporter les actions de quarterons d’agites, du moment que ça reflète leur agenda politique...

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 3 décembre 2019, 11:16

    Moins de 400 personnes! Woaw!!! Une foule pour manfister contre le populisme, le nationalisme et le quasi-fascisme. Ce qui en dit long sur la capacité de la Flandre à s'indigner contre tous ces "-ismes" nauséabonds.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 3 décembre 2019, 11:14

    @ Michel De Ronde - Merci de colporter cette nième théorie du complot teintée d'antisémitisme et alimentée par le 1er ministre hongrois Viktor Orban, un grand démocrate, comme chacun sait.

  • Posté par De Ronde Michel, mardi 3 décembre 2019, 14:10

    Monsieur P. Van Obberghen. Vous dites n'importe quoi !

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 3 décembre 2019, 12:24

    @ Michel De Ronde - Pourquoi dites-vous alors que le mouvement des sardines est financé par George Soros que vous décrivez vous-mêmes comme un milliardaire faux "philantrope"? Qu'est-ce que cela apporte dans la discussion? Si ce n'est que, connaissant les attaques liées à sa personne par l'extrême droite en général et en particulier par le nationaliste, populiste, homophobe et proto-fasciste hongrois qu'est Viktor Orban, qu'on ne peux que conclure que vous vous identifié à ladite extrême-droite pour laquelle l'être humain que je suis n'a véritablement aucune sympathie.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs