Anvers: plusieurs centaines de manifestants contre la venue de Matteo Salvini, invité par le Vlaams Belang

Anvers: plusieurs centaines de manifestants contre la venue de Matteo Salvini, invité par le Vlaams Belang
Belga

Le leader italien d’extrême droite, Matteo Salvini, a été reçu ce lundi soir par quelque 1.400 personnes dans la Bourse de commerce d’Anvers. Malgré un retard estimé à une heure et demie, la figure de proue de la « Lega » est arrivée vers 21h30 sous les applaudissements au meeting du groupe politique européen « Identité et Démocratie », organisé par le Vlaams Belang.

Les images de Matteo Salvini lors du meeting organisé par le Vlaams Belang

Cette venue a toutefois été fortement contestée par un peu moins de 400 personnes sur la place Henri Conscience. Ils dénoncent « un meeting de haine » et s’étonnent que « le Vlaams Belang ait reçu l’autorisation de disposer de la Handelsbeurs pour y scander ses slogans répréhensibles et haineux ». Sur une autre place de la ville, des « Sardines » se sont également rassemblées, en référence au mouvement né à Florence contre l’extrême-droite.

Lors de cet événement, l’ancien ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, a pris la parole durant un quart d’heure. Un discours marqué par « le spectre d’une immigration massive », des attaques à l’encontre des « banquiers » et de tous « les racistes de gauche ». Il a également félicité le Vlaams Belang pour son score électoral en mai dernier. Selon le leader italien, si ce n’est pas aujourd’hui, ça sera demain, mais le Vlaams Belang prendra le pouvoir en Flandre, et la « Lega » en Italie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous