Accueil Culture Cinéma

Mati Diop: «Je devais enraciner mon cinéma au Sénégal»

Prix du jury au Festival de Cannes, « Atlantique » de la Franco-Sénégalaise Mati Diop, raconte la jeunesse africaine engloutie par l’océan.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Mati Diop est la première femme noire à avoir été sélectionnée en compétition à Cannes. Et son film était le seul film africain de la compétition. Née en 1982 à Paris, d’un père sénégalais et d’une mère française, Mati Diop avait réalisé un court-métrage documentaire, Atlantiques, en 2010. Atlantique, son premier long-métrage, reçut le prix du jury à Cannes.

Quel est votre background familial ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs