Malgré l’attaque de Donald Trump, Macron maintient ses propos sur l’Otan en état de «mort cérébrale»

Malgré l’attaque de Donald Trump, Macron maintient ses propos sur l’Otan en état de «mort cérébrale»
AFP

Le président français Emmanuel Macron a maintenu mardi ses propos sur l’Otan, qu’il a jugée en état de « mort cérébrale », à la grande irritation de ses pairs, peu avant l’ouverture d’un sommet de l’organisation à Londres.

« Je maintiens » ces propos, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse avec Donald Trump. Le président américain avait attaqué quelques heures auparavant de front Emmanuel Macron mardi avant le sommet du 70e anniversaire de l’Otan, renforçant le climat de zizanie régnant entre des Alliés confrontés à des défis inédits. Il a qualifié les propos du président français de « très insultants et très dangereux » et s’est dit « très surpris » de cette déclaration.

Après cette conférence de presse organisée entre les deux présidents, les dirigeants des 29 pays de l’Alliance se retrouveront tous ensemble mardi en fin de journée pour une réception à Buckingham Palace. Ils se rendront ensuite au 10 Downing Street à l’invitation du Premier ministre britannique Boris Johnson, un « homme très compétent » a jugé Donald Trump.

Le président américain a assuré vouloir se tenir à l’écart de la campagne électorale qui bat son plein au Royaume-Uni.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous