La soeur de Ronaldo tacle violemment van Dijk après sa blague au Ballon d’Or: «Allez gagner des titres et nous en reparlerons!»

La soeur de Ronaldo tacle violemment van Dijk après sa blague au Ballon d’Or: «Allez gagner des titres et nous en reparlerons!»

Cristiano Ronaldo peut toujours compter sur le soutien sans faille de ses sœurs quand il est la cible de critiques. C’était le cas l’année dernière quand il a été devancé par Luka Modric au classement du Ballon d’Or. Sa sœur Elma dénonçait alors un « monde pourri par la mafia et l’argent ». Un an après presque jour pour jour, c’est cette fois Katia qui est sorti de ses gonds à l’issue de cette cérémonie.

La raison ? Une blague de Virgil van Dijk, dauphin de Lionel Messi dans l’édition 2019 du Ballon d’Or. Interrogé sur l’absence de la star portugaise, qui n’était donc forcément pas lauréat de la récompense de France Football, le défenseur de Liverpool a répondu : « Était-il vraiment un concurrent ? », avant d’exprimer tout son respect pour CR7. Mais ce n’est que cette première partie qui a retenu l’attention de tous, et de Katia qui a déversé toute sa colère dans une longue publication Instagram.

« Je pense qu’il y a des gens qui sont complètement frustrés ! Et loin de la réalité » écrit-elle. « Cher Virgil, où vous êtes, Cristiano y est allé et venu mille fois. Vous voyez, mon cher Virgil, Cristiano Ronaldo a été champion trois fois dans le pays où vous jouez depuis des années et vous n’avez toujours pas réussi à faire de même. Cristiano Ronaldo était même le meilleur joueur et meilleur buteur du pays où vous jouez Virgil. »

Après cette attaque sur ses performances en club en Premier League, elle a rappelé un bien mauvais souvenir à van Dijk : la finale de Ligue des champions remportée par le Real Madrid face à Liverpool en 2018. « Le Real Madrid, ça vous dit quelque chose Virgil ? Peut-être, parce que c’est le club, avec un gars nommé Cristiano, qui vous a battu en finale de la Ligue des champions. » Katia n’oublie pas non plus leur duel en équipe nationale, le Portugal de Ronaldo ayant battu les Pays-Bas de Van Dijk en finale de Nations League. « Maintenant Virgil, allez gagner des titres qui comptent vraiment et nous reparlerons. Lorsque vous en aurez une poignée, vous pourrez peut-être vous asseoir à la table de Cristiano. »

Une longue tirade qu’elle conclut avec un mot pour son frère Cristiano. « Pour moi, tu es et tu resteras le meilleur joueur du monde. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Les derniers vrais grands accords en Belgique datent de la fin des années nonante. Depuis, ce pays est complètement paralysé.
» © Dominique Duchesnes.

    Hendrik Vuye: «Vous avez eu Leterme, puis De Wever, demain vous aurez Van Grieken…»

  2. Cette Congolaise de 36 ans, Kavugho Mbafumoja, ici à l’hôpital général de Beni ce 3 décembre, a survécu à une attaque d’un groupe armé.

    L’est du Congo, nouvelle cible du combat djihadiste

  3. MELANIE DEBIASIO ©DOMINIQUE DUCHESNES

    Les Racines élémentaires de Melanie De Biasio: «J’ai perdu ma voix, j’ai vécu le pire, ça m’a rendu forte»

La chronique
  • Dans la hotte de saint Nicolas :{couques}, {nicnacs} et {spéculoos}

    Pour nombre d’entre nous, le 6 décembre fait revivre des souvenirs dont l’évocation suffit à nous convaincre que les enfants sages d’antan étaient bien différents de ceux d’aujourd’hui. Pourtant, même si le contenu de la hotte du grand saint a bien changé, il recèle quelques indémodables qui suscitent chez petits et grands un même élan de gratitude vis-à-vis de ce mystérieux visiteur à qui l’on pardonne bien volontiers son intrusion d’un soir. Dans le sillage de celui-ci, cette chronique vous offre quelques friandises linguistiques qui ont bravé les décennies, tout comme les réalités qu’elles désignent.

    Une couque de Dinant, pas de Reims

    Pas de hotte de saint Nicolas sans couque, gourmandise lexicographique de solide consistance. Une couque bien différente de ces pâtisseries à base de pâte briochée que sont, en Belgique, la couque suisse et la couque au beurre (avec ses déclinaisons aux raisins et au chocolat). Il s’agit d’un pain d’épices à pâte très ferme, ce qui...

    Lire la suite

  • Question à la N-VA: pourquoi se rendre détestable?

    Stop Khattabi » en lettres capitales noires sur fond jaune, avec pour suivre « Pas d’activiste qui puisse contrecarrer les décisions de justice à la Cour constitutionnelle ». Le tout à côté du visage de l’ex-coprésidente d’Ecolo, érigée par la N-VA en ennemie publique numéro un.

    Cette campagne « ad feminam » sur Twitter est pour commencer totalement déplacée alors qu’il existe un Parlement pour...

    Lire la suite