Serie A: le milieu de terrain de la Juventus Sami Khedira va une nouvelle fois passer par la case opération

©Photonews
©Photonews

Sami Khedira va devoir retourner sur la table d’opération. Le milieu de terrain de la Juventus, qui souffre du genou gauche, va subir une arthroscopie mercredi en Allemagne. La durée de l’absence de l’Allemand de 32 ans n’a pas été précisée par les champions d’Italie en titre mais les médias italiens évoquent une durée d’un mois au moins.

Khedira va donc retourner à Augbsourg pour y subir une deuxième opération en l’espace de quelques mois. Le médian, déjà opéré en avril, souffre toujours « d’inconfort persistant ». Le champion du monde 2014 avait déjà connu une saison 2018-2019 compliquée à la suite d’une opération au cœur en février.

Revenu dans le coup depuis le début du présent exercice, il a joué 17 rencontres toutes compétitions confondues avec la ’Vieille Dame’.

Après 14 journées de Serie A, la Juventus est deuxième avec 36 points, une longueur derrière l’Inter de Romelu Lukaku.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191230-3Y1G9Z 2019-12-26 16:43:06

    Affaire Gabriel Matzneff: pourquoi a-t-on fait taire ceux qui se sont élevés contre l'écrivain?

  2. d-20180913-3NJ2DX 2019-11-19 19:47:41

    Le procès Deliveroo fixé pour octobre… 2021

  3. © Reuters.

    Meghan et Harry: la sécurité et les finances du couple, deux sujets sensibles

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite