Accueil Économie Entreprises

Brussels Airlines: le départ de Christina Foerster suscite des vagues

Le successeur pressenti, Dieter Vranckx, bénéficie d’un crédit positif. Mais les changements de stratégie de Lufthansa interpellent.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Economie Temps de lecture: 2 min

En pleine restructuration, le départ du capitaine fait toujours mauvais genre. C’est un peu ce qui se produit chez Brussels Airlines, dont l’actuelle CEO, Christina Foerster, quittera bientôt ses fonctions afin de rejoindre les instances dirigeantes de sa maison mère, Lufthansa. Et ce, alors que l’entreprise est précisément engagée dans un plan « Reboot » l’obligeant à réduire ses coûts et, partant, son personnel – ce dernier restant dans l’attente de précisions à ce sujet.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Brussels Airport: 300 personnes ont pris part à un exercice catastrophe (photos)

Un exercice catastrophe était organisé à Brussels Airport ce samedi en collaboration avec tous les services d’urgence externes, dont les pompiers, les services d’urgence médicale, la police fédérale, la Défense, les autorités locales concernées, ainsi que la Province du Brabant flamand et son département de planification d’urgence.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs