Coupe de Belgique: l’Antwerp passe en quarts après sa victoire aux tirs au but face à Genk

©Photonews
©Photonews

L’Antwerp s’est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de Belgique de football. Mardi soir au Bosuil, le Great Old a battu le Racing Genk à l’issue de la séance de tirs au but (4-3). Le score était de 2-2 après le temps de réglementaire et de 3-3 après les prolongations.

Pour son quatrième match à la tête du club genkois, l’entraîneur allemand Hannes Wolf a décidé de titulariser entre les perches Maarten Vandevoordt, 17 ans à peine. Présenté comme le « nouveau Thibaut Courtois », il avait fait ses débuts avec l’équipe première lors du tour précédent à Renaix.

C’est d’ailleurs l’équipe limbourgeoise qui a pris le meilleur départ dans cette partie. Le latéral danois Joakim Maehle s’est illustré en déposant Didier Lamkel Zé avant d’enchaîner par un grand pont sur Wesley Hoedt et une frappe entre les jambes de Sinan Bolat (0-1, 4e). Après une interruption de quelques instants à cause d’une panne de lumière à la 20e minute, l’Antwerp a égalisé grâce à une frappe croisée de Simen Juklerød, idéalement servi d’une talonnade signée Lamkel Zé (1-1, 30e).

Au retour des vestiaires, Dieumerci Mbokani a allumé la première mèche (50e). Sur une frappe puissante d’Amara Baby repoussée par la transversale, le Congolais, à l’affût, a bien suivi pour donner l’avance aux Anversois (2-1, 72e). Alors qu’on pensait l’Antwerp parti vers la qualification, Genk a égalisé sur un but contre son camp de Hoedt, pressé par Aly Samatta sur un centre de Dieumerci Ndongala (2-2, 81e). Malgré une percée de Lamkel Zé et un tir de Sander Berge, les deux équipes ont dû disputer les prolongations.

Actif, Juklerød a vu une frappe lointaine passer de peu à côté (93e) alors que Théo Bongonda, monté au jeu, a lui aussi tenté sa chance (97e). Toujours aussi efficace, Mbokani a marqué d’une tête piquée sur un coup franc de Lior Refaelov bien remisé par Abdoulaye Seck (3-2, 104e). Mais Genk a directement recollé au score. Sur un contre bien mené, Bongonda a servi Junya Ito au petit rectangle qui ne s’est pas fait prier pour égaliser (3-3, 106e).

Malgré un tir de Dries Wouters (116e) pour Genk et un pressing anversois, le score n’a plus bougé.

Le jeune Vandevoordt a été le premier à s’illustrer lors de la séance de tirs au but en arrêtant la tentative de Hoedt mais ses équipiers Ito et Wouters se sont ensuite loupés. Mbokani, homme du match, n’a lui pas flanché au moment de qualifier les siens.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10886399-076

    Par Didier Schyns

    Standard

    Standard: Zinho Vanheusden est monté d’un cran

  • Reuters

    Par Jonas Bernard

    Football international

    Supercoupe d’Europe: Budapest, le grand laboratoire

  • En 2015 face à Zorya Luhansk, Steeven Willems et Benjamin Boulenger découvraient Ruslan Malinovskyi, qui leur avait fait très mal.

    Par Philippe Dewitte et Maxime Stévenne (avec A.D.)

    Charleroi

    Le Sporting de Charleroi et l’Europe: des histoires à dormir debout

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous