Une hausse des températures avant l’arrivée d’une masse d’air froide: les prévisions par région

Une hausse des températures avant l’arrivée d’une masse d’air froide: les prévisions par région
VDN

Les températures vont grimper jusqu’à 11 degrés cette semaine, indique l’Institut royal météorologique (IRM) dans son bulletin météo. Toutefois, à partir de lundi prochain, le temps va se refroidir. L’IRM explique que la zone de haute pression située sur nos régions va progressivement se décaler vers le centre puis l’est de l’Europe. Ces conditions anticycloniques entraîneront la formation d’une inversion de température, maintenant de l’air froid et humide dans les basses couches de l’atmosphère.

Les prévisions météo région par région

Ce mercredi, temps assez ensoleillé mais localement des nuages bas ou du brouillard. Les températures ne dépasseront pas 4 à 5 degrés. Le vent sera faible de direction variable ou de sud-est.

Cette nuit, de larges éclaircies seront présentes. Brumes, brouillards givrants et nuages bas se reformeront à nouveau par la suite, surtout en Flandre. Les températures redescendront aux alentours de -5 degrés sur les sud-est du pays, entre 0 et -2 degrés dans de nombreuses régions et aux alentours de +1 degré sur l’ouest. Le vent sera faible de sud-est, parfois modéré en Ardenne.

Jeudi, la matinée sera assez froide avec du brouillard givrant sur de nombreuses régions. En cours de journée, le temps restera sec et quelques éclaircies seront possibles. Les maxima se situeront entre 0 et 6 degrés dans l’intérieur en fonction des éclaircies, et jusqu’à 8 degrés en bord de mer. Le vent faible deviendra généralement modéré de secteur sud-ouest.

Vendredi, une zone de précipitations atteindra nos régions à partir de l’ouest. Le ciel restant alors très nuageux à couvert avec de la pluie et des averses, et en Haute Belgique, quelques précipitations hivernales temporaires seront possibles en premier lieu. Maxima de 2 degrés en Hautes Fagnes à 10 ou 11 degrés à la mer. Le vent de sud à sud-ouest se renforcera pour devenir modéré à assez fort.

Samedi, une faible crête anticyclonique mobile sera à l’origine d’un temps plus sec et plus calme. Le ciel devrait rester toutefois nuageux avec encore localement un risque d’averses, principalement sur l’Est. Localement, les nuages bas pourront limiter la visibilité en Ardenne. Les températures maximales atteindront 5 à 10 degrés.

Une nouvelle zone de pluie atteindra notre pays dimanche. Le temps sera très nuageux et le vent soutenu mais il fera assez doux avec des maxima compris entre 4 et 10 degrés.

Lundi, temps instable et venteux avec des averses et le risque d’un coup de tonnerre. Maxima de 2 à 9 degrés.

Mardi, le ciel restera généralement nuageux avec quelques averses. Les maxima dans le centre seront de l’ordre de 6 degrés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Quatre heures et cinq minutes
: c’est la durée du rapport que Joachim Coens (CD&V) et Georges-Louis Bouchez (MR) ont fait au roi Philippe mardi après-midi. © Belga.

    Négociations fédérales: ultime pression sur le PS pour se lancer avec la N-VA

  2. La connivence entre Trump et Netanyahou s’est affichée mardi à Washington.

    Proche-Orient: le plan «de paix» de Trump comble Netanyahou d’aise

  3. Il y a trois grands émetteurs de titres-repas sur le marché belge 
: Sodexo, Edenred et Monizze.

    Le nombre de bénéficiaires de chèques-repas en hausse de 20% en cinq ans

La chronique
  • Chez les Britanniques, le départ d’Harry et Meghan anime plus que le Brexit

    Par Marc Roche

    Il y a en ce moment au 10 Downing Street un homme épanoui. Boris Johnson arbore l’air réjoui et apaisé de celui à qui Dame Fortune rend enfin belle et bonne justice après lui avoir fait si longtemps antichambre. Le Premier ministre irradie littéralement de plaisir. On le comprend. Lui qui a toujours abhorré la construction européenne se retrouve au centre de la fête du départ officiel de l’Union européenne prévu pour le 31 janvier.

    Mais quelle fête au juste ? A part une toute nouvelle pièce de monnaie de 50 pence commémorant l’événement, le largage des amarres passe inaperçu. La reprise de la course solitaire au grand large succédant à plus de quatre décennies d’arrimage au Vieux continent ne donne lieu à aucune célébration populaire. Ni feu d’artifice, ni street parties. Le début d’une ère nouvelle est marqué dans l’indifférence générale des sujets de Sa Majesté.

    Un...

    Lire la suite

  • «L’accord du siècle» au Proche-Orient: Trump au chevet de Netanyahou

    Donald Trump a enfin rendu public ce 28 janvier son « deal of the century » (accord du siècle) censé mettre fin au conflit israélo-palestinien. Les fuites n’avaient pas manqué et elles insinuaient que le beau-fils du président US, Jared Kushner, chargé de concocter ce plan, avait pris le parti de favoriser jusqu’à la caricature les options chères au Premier ministre israélien sortant, Binyamin Netanyahou. Question d’affinités. La divulgation des clauses du plan confirme ce pressentiment.

    ...

    Lire la suite